Nombre de visiteurs : Hit Counter by Digits
 




 

 

 

livre      epaw-youtube  fed  rdp 

 

 

Biodiversité > 2010 > Manifestation à Berlin le 15 mai 2010

MANIFESTATION À BERLIN — samedi 15 mai 2010

Please, download a Flash player

Get Adobe Flash player

rbb TV : Protestation contre les éoliennes

Please, download a Flash player

Get Adobe Flash player

Samedi, des opposants aux éoliennes ont manifesté devant la Porte de Brandebourg à Berlin. Plus de cent comités de défense y ont participé. Où se trouvent les plus grandes éoliennes dans le Brandebourg, y en a-t-il en projet, et qu'en pensent les riverains ?

Lien : http://www.rbb-online.de/brandenburgaktuell/archiv/index.media.!etc!medialib!rbb!rbb!aktuell...

Jutta Reichardt (Porte-parole de l'EPAW pour l'Allemagne) et Jean-Louis Butré (Président de l'EPAW)

Traduction en français, légèrement résumée, du compte rendu de Jutta Reichardt, porte-parole de l'EPAW pour l'Allemagne, sur la première manifestation nationale
des anti-éoliens allemands devant la Porte de Brandebourg à Berlin

La manifestation du 15 mai 2010 à Berlin a réuni environ 400 représentants de 118 fédérations, associations ou comités de défense allemands.

Thomas Jacob, porte-parole de la Volksinitiative Brandenburg et organisateur de la manifestation, a souligné qu'une grande partie de la population vivant à la campagne n'était plus prête à endurer les nuisances, la perte de la qualité de vie et la destruction des paysages par les éoliennes. La politique énergétique et les subventions en faveur du lobby éolien vont contre les intérêts des citoyens tout en bafouant l'homme et la nature, d'où cette protestation.

Jean-Louis Butré, président de l'EPAW et de la Fédération Environnement Durable (FED), qui était spécialement venu de Paris, a déclaré que l'EPAW, représentant 412 initiatives de 21 pays européens, demandait un moratoire sur tous les projets éoliens et un bilan environnemental, économique et social. L'EPAW soutient toute action pacifique dénonçant la mainmise des industriels de l'éolien sur nos territoires en Europe.

Jean-Louis Butré était accompagné de Fürst zu Hohenlohe-Bartenstein, vice-président de l'EPAW et président de la fédération allemande Bundesverband Landschaftsschutz.

Jutta Reichardt, porte-parole de l'EPAW en Allemagne et fondatrice de la fédération anti-éolienne du Schleswig-Holstein, a souligné le soutien international des manifestants à Berlin sous forme de 101 messages de solidarité, venant d'organisations amies, comme par exemple la plateforme nord-américaine contre l'éolien industriel (NA-PAW), mais aussi de nombreuses personnes luttant contre l'éolien dans de nombreux pays.

Dans le monde entier, les personnes victimes des éoliennes et les scientifiques évoquent les même thèmes qu'en Allemagne :

  • Destruction de la faune (notamment des oiseaux et chauve-souris) et de son habitat
  • Perte du patrimoine naturel et culturel
  • La zizanie dans les campagnes, avec des menaces adressées aux anti-éoliens
  • Perte de droits démocratiques, comme la liberté d'expression et la consultation de la population
  • Corruption et influence du lobby éolien
  • Dévalorisation des biens privés
  • Peur des pressions subies par le lobby éolien, par les politiques et les médias
  • Pertes au niveau du tourisme ou de l'élevage
  • Des dons ou du sponsoring de la part du lobby éolien auprès des fédérations de protection de la nature afin de les mettre hors circuit
  • Des lois subventionnant les énergies renouvelables (comme la loi allemande EEG) qui ne sont pas sociales et qui font monter le prix de l'électricité continuellement
  • Des mensonges faits par les promoteurs aux communes et aux riverains
  • Perte de la qualité de vie à la campagne par le bruit constant, la nuisance visuelle et l'effet stroboscopique
  • De la diffamation et de la discrimination à l'égard des opposants à l'éolien par les politiques, le lobby éolien et les médias, et une perte de principes démocratiques, allant vers une dictature du lobby éolien
  • L'avidité des propriétaires terriens, des exploitants de centrales éoliennes et des représentants corrompus des communes ou de l'administration
  • La loi allemande sur les énergies renouvelables (EEG) permettant à peu d'en tirer profit, d'autres pays imitant ce principe
  • Les Allemands supposés être des sauveteurs du climat, et qui sembleraient adorer vivre près de centrales éoliennes
  • Altération de la santé par les basses fréquences et les infrasons

Des enfants venus du Schleswig-Holstein ont présenté une guirlande composée de drapeaux des pays d'où venaient ces messages de soutien. Dans le monde entier tout comme en Allemagne, beaucoup de riverains ont fait état de symptômes comme le tinnitus, l'accélération du rythme cardiaque, les troubles du sommeil, les vertiges, l'hypertension.

Dr Nina Pierpont, médecin aux Etats-Unis et auteur d'une étude menée pendant 5 ans sur le syndrome WTS, a également envoyé un formidable message de soutien. Elle trouve qu'il est irresponsable d'autoriser des centrales éoliennes à moins de 2 km des habitations, étant donné leurs effets connus sur l'oreille interne.

Harmut Schönduwe (Volksinitative Brandenburg) a développé les nuisances sur la santé, en évoquant l'étude du Dr Elmar Weiler sur les nuisances dues aux infrasons. Des exemples du syndrome de WTS sont de plus en plus fréquents parmi les riverains des centrales éoliennes en Allemagne, notamment dans la région Nauener Platte (Brandebourg), qui compte 170 éoliennes en fonctionnement.

Günther Ederer, journaliste TV connu pour ses articles critiques et indépendants, a fait le point sur les politiques allemands. D'après lui, l'adoption par les partis de tous bords de la Loi sur les énergies renouvelables (EEG), qui implique une hausse des tarifs de l'électricité et permet des profits à la branche éolienne sous la houlette de l'État, rend tous ces partis inéligibles et traduit une économie asociale.

A l'issue de la manifestation, des délégués de plusieurs régions d'Allemagne se sont réunis dans la Maison des cultures à Berlin pour poser les bases d'une fédération nationale de tous les opposants à l'éolien.

Merci beaucoup à tous : aux organisateurs, à tous les orateurs souvent venus de loin malgré ce mauvais temps, à tous les manifestants et leurs créations sous formes de bannières, de maquettes anti-éoliennes etc., et aux alliés du monde entier qui nous ont encouragés grâce à leurs messages de soutien !

Cette manifestation marque le début de notre coopération contre la folie éolienne — Qu'elle soit à l'origine d'un mouvement mondial contre la destruction de nos espaces vitaux et de la nature par les centrales éoliennes !

Rejoignez-nous tant qu'il en est encore temps !

Jutta Reichardt

Les photos de la manifestation et les messages de soutien se trouvent sur les sites www.windwahn.de et www.gegenwind-sh.de

Si vous souhaitez ajouter des comptes rendus, des liens vers des articles ou des reportages TV, des photos etc., envoyez-nous un courriel à :
marco.bernardi(at)windwahn.de ou jutta.reichardt(at)windwahn.de

Jutta Reichardt (Porte-parole de l'EPAW pour l'Allemagne), Ferdinand Fürst zu Hohenlohe-Bartenstein (Vice-président de l'EPAW), Jean-Louis Butré (Président de l'EPAW) et Thomas Jacob (Porte-parole de la Volksinitiative Brandenburg)

Jutta & Marco vous appellent à manifester

Chers amis et alliés contre les éoliennes industrielles,

le 15 mai à 13 h 30, rendez-vous à la Porte de Brandebourg dans le centre de Berlin, pour démarrer la première manifestation publique à 14 h.

Dans un pays comme l'Allemagne où l'énergie produite par les éoliennes est appelée "écologique" et où les éoliennes industrielles sont sacrées, c'est plus que remarquable !

Les habitants qui vivent à côté des 25 000 éoliennes allemandes - pour certains d'entre eux depuis plus de 20 ans -, qui souffrent de WTS (Wind Turbine Syndrome) ou qui risquent de tomber malade si 25 000 éoliennes supplémentaires de nouvelle génération sont prévues et approuvées, commencent leur première manifestation contre ce sacro-saint éolien.

Ces gens sont anxieux de peur d'être marginalisés, voire menacés par des voisins (qui tirent profit des éoliennes), par les politiciens et les médias.

Presque toutes les organisations importantes pour la protection de la nature en Allemagne se sont vendues au lobby de l'industrie éolienne par des dons et le parrainage. Donc, il n'y a même pas de soutien de ce côté-là pour la protection des espèces.

Nous sommes donc ces gens en Allemagne qui ont besoin de votre aide !

Si vous pouvez, venez nous rejoindre à Berlin pour montrer ensemble notre mécontentement au sujet de cette tyrannie contre l'homme et la nature.

Si vous ne pouvez pas venir à Berlin, envoyez-nous s'il vous plaît une courte lettre de soutien.

Merci beaucoup à tous ceux qui nous ont déjà envoyé des lettres de soutien.

Marco les a publiées sur notre nouveau site www.windwahn.de

Nous avons besoin d'un mouvement mondial contre la destruction de l'homme et de la nature par l'industrie éolienne et ses profiteurs.

Cordialement

Jutta & Marco de "Windwahnmarsch" (Schleswig-Holstein, Allemagne)

Jutta.Reichardt(at)windwahn.de
Marco.Bernardi(at)windwahn.de

Sehr geehrte Damen und Herren,

Am 15.5.2010 findet eine gesamtdeutsche Kundgebung am Brandenburger Tor - Pariser Platz statt. Diese soll um 14 Uhr beginnen.

Treffpunkt 13:30 Uhr vor der Tribüne.

Sie steht unter folgendem Slogan:

118 Bürgerinitiativen aus ganz Deutschland fordern von der Bundesregierung:

  • Einen nationalen Plan zur Energieeinsparung in allen Bereichen.
  • Keine Subventionen mehr für die ineffektive Windindustrie.
  • Schutz von Menschen,Natur und Landschaft vor der Windindustrie.
  • Öffentliche Mittel für die Entwicklung effizienter, konstanter Energietechniken.

Wir freuen uns, daß wir den bekannten Fernseh-Journalisten Günter Ederer als Hauptredner gewinnen konnten. Weitere Persönlichkeiten und Bürger, die sich dem Thema anschließen, sind willkommen.

Die einzelnen BI's und Verbände erhalten die Landesflaggen, am 15.5., vor der Bühne.Also, wer will, kann noch Landeswappen mitbringen, aber 16 sind vor Ort. Wichtig sind die Plakate und die Transparente mit einschlägigen Losungen zu unserer Thematik. Bitte nicht vergessen!!!

Weiterhin appeliere ich nochmals an alle BI's und Verbände, mit vielen, vielen Bürgern anzureisen,denn es ist eine Chance, in der Hauptstadt und vor den Medien auf das gesamtdeutsche Windproblem aufmerksam zu machen. Nutzen wir die Chance!

Mit freundlichen Grüßen
Thomas Jacob

Télécharger ce document

AUFRUF ZU EINER DEMONSTRATION IN BERLIN

Offener Brief an 68 Bürgerinitiativen
in der gesamten Bundesrepublik

Sehr geehrte Damen und Herren,

DIE VOLKSINITIATIVE "Gegen die Massenbebauung Brandenburgs mit Windindustrieanlagen", bestehend aus 18 Bürgerinitiativen, bemüht sich seit Jahren, die Zerstörung der Brandenburger Kulturlandschaft durch Windindustrieanlagen aufzuhalten.

Unser Bundesland wird immer mehr zu einem riesigen Standort für die uneffektive Windenergiegewinnung. Zahlreiche Gespräche mit dem Ministerpräsidenten und Mitgliedern des Landtags führten zu keinem Konsens.

Die kritischen Stimmen gegen die Windenergiegewinnung mehren sich allerdings. Schon vor Jahren riefen 105 Wissenschaftler und Künstler im "Darmstädter Manifest" gegen die Industriealisierung ländlicher Gebiete mit Windkraftanlagen auf und warnten vor dieser ineffektiven alternativen Industrie.

51 Bürgerinitiativen haben sich bei EPAW angemeldet. Jede Initiative kämpft mit mehr oder weniger Erfolg gegen die Errichtung von Windanlagen in ihrer Region. Doch bleiben diese Kämpfe eben regional beschränkt. Jede BI kämpft für sich allein. Aber nur gemeinsam sind wir stark. Gemeinsam könnten wir die Regierenden zwingen über konstante neue Energiequellen nachzudenken, die Subventionsgelder für Windenergie in wirklich alternative Forschung zu stecken.

Wir müssen unsere Wut über die Zerstörung unseres Landes gemeinsam öffentlich äußern. Wenn wir uns zusammenschließen und im Lande eine Kraft darstellen, dann können wir vielleicht das Schlimmste noch verhindern.

Deshalb schlage ich vor: Organisieren wir gemeinsam (Frühjahr oder zeitiger Sommer) eine große Demonstration in Berlin, vor dem Kanzleramt. Wir müssen viele Bürger mobilisieren, um diese Demo zu einem Erfolg werden zu lassen. Nur so können wir unseren Zorn auch über die Medien verbreiten.

Wie ist Ihre Meinung zu diesem Vorschlag?

Schreiben Sie mir und geben Sie bitte auch Ihre Telefonnummer an.

Mit freundlichen Grüßen und hoffentlich vielen Reaktionen.

Thomas Jacob
Sprecher der VOLKSINITIATIVE

Telefon:
035471-300
0171-7506334
www.volksinitiative-windrad.de


1234

Haut de page
Qui sommes-nous ?