Nombre de visiteurs : Hit Counter by Digits
 




 

 

books      epaw-video-en

 

 

Echos > 2012 > Le Quotidien Jurassien - À propos des éoliennes

Le Quotidien JurassienCOURRIER DES LECTEURS
11 décembre 2012

À propos des éoliennes

Peinture de Sandrine Koller
Peinture de Sandrine Koller

Les promoteurs éoliens ont l'art de noyer le poisson, il en est ainsi de M. Pfisterer qui déclare dans le Quotidien Jurassien qu'avec ce qui se passe dans les Franches-Montagnes, dans le canton de Neuchâtel et le Jura bernois, il sent bien que les mentalités ont tourné en ce qui concerne les éoliennes. Ce ne sont pas les mentalités le problème, ce sont les machines qui ont terriblement changé. Elles n'ont plus rien à voir avec les petites éoliennes des débuts qui faisaient la fierté des FMB au Mont-Soleil et Mont-Crosin et ne dérangeaient personne! Nous sommes maintenant confrontés à des aérogénérateurs de dimensions industrielles qui demandent d'autres considérations.

En augmentant les distances aux habitations de seulement 50 m, le Jura bernois se tire une balle dans le pied. ll faut compter au minimum 1500 m de distance entre une éolienne de ce type et les habitations. Et encore! Les nombreuses études qui continuent de déferler sur le sujet démontrent que des nuisances autrement plus sournoises apparaissent bien au-delà de cette distance recommandée par l'académie de médecine française.

Continuer à tirer sur les opposants pour ne pas avoir à discuter de ce simple constat est navrant et ne fera qu'augmenter le nombre d'opposants au développement de l'industrie du vent. Mais politiques et promoteurs préfèrent avancer dans le déni le plus complet.

ll faut dire qu'une fois qu'ils les ont installées leurs machines, ils ne risquent plus grand-chose et les riverains n'ont plus qu'à subir et si possible se taire. La pilule est difficile à avaler et se taire n'est heureusement pas donné à tout le monde.

PASCALE HOFFMEYER, route Principale 18, Saint-Brais

À propos de l'énergie éolienne

Un excellent article de la Weltwoche du 22 novembre dernier nous apprend que des milliers de projets solaires sont bloqués, en attente des subsides. Il y aurait de quoi atteindre deux fois l'objectif du Conseil fédéral pour 2020! L'éolien, l'hydroélectricité et la biomasse (tous portés par les grandes entreprises d'électricité qui n'ont aucun intérêt dans le développement du solaire!) se partagent l'immense part du gâteau de 6oo millions de francs des subsides fédéraux; et le solaire, bien que plébiscité par la population, reste volontairement écarté! Produire 6 à 11 TWh d'électricité avec les éoliennes: les intentions de Suisse Eole représentent 1200 machines de 5 GWh à 9 GWh. Soit des machines d'une puissance comprise entre 3 et 5.5 MW, hautes de 200 m au minimum, deux fois plus puissantes que les machines du Peuchapatte et de Saint-Brais dont on connaît pourtant les nuisances!

Nous demandons que Suisse Eole publie une carte détaillée et complète de tous ces projets, y compris leurs liaisons par ligne à haute tension vers les grands centres, liaisons sciemment oubliées, qui coûteront plusieurs milliards aux consommateurs, dénaturant les paysages au passage. Le citoyen pourrait alors se faire une idée plus réaliste des propositions d'une association de grands rêveurs (vendeurs?).

1200 éoliennes à poser jusqu'en 2035, cela fait entre 50 et 60 machines par année, des chantiers partout dans les zones vertes, le saviez-vous? Pauvres randonneurs et touristes amateurs de nature.

DOMINIQUE AUBRY, Collectif de citoyens pour la diffusion de l'information sur l'industrie éolienne, Esplanade 2, Corsier


1234

Seitenanfang
Impressum